:::: MENU ::::

Posts Tagged / Ubuntu

  • fév 11 / 2010
  • 0
Technologie

Réactiver le pavé numérique sur Ubuntu

Petit post dans le catégorie Tips & Tricks Ubuntu: Cela fait plusieurs fois que je désactive mon pavé numérique « par miracle » sans trop savoir comment le réactiver, iBus et SCIM étant de grosses boîtes noires pour moi. En fouillant un peu, puis finalement tombant sur ce post de la mailing liste d’ubuntu, il s’avère que j’avais activé le système d’assistance… Et donc :
[Ctrl]+[Maj]+[Verr.Num]
suffit a le désactiver. La procédure de désactivation « à travers le menu système » y est également décrite.

EDIT: encore un soucis de clavier (j’y suis abonné). et cette fois un
setxkbmap -layout ch -variant fr
m’a permis de rétablir ma configuration d’origine.

photo: http://www.flickr.com/photos/spadgy/313251851/

  • mai 15 / 2008
  • 0
Technologie

Release Party Hardy Heron à Lausanne (EPFL)

Depuis le 24 avril dernier la dernière version d’Ubuntu a eu le temps de se répandre chez les afictionados, il est temps d’en faire profiter un publique encore plus large! Pour présenter cette nouvelle version et la fêter comme il se doit, rendez-vous samedi 15 mai à l’EPFL au PSE-C.

Hardy Release

Voila les détails de l’évenement:

Cet évènement est destiné à un large public et vise à présenter le dernier-né de la famille Ubuntu. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, diverses présentations sont proposées afin de permettre aux visiteurs de mieux comprendre ce système d’exploitation libre de droits. De plus, les membres de l’équipe Ubuntu Suisse seront présents afin de répondre à vos questions concernant Ubuntu et les logiciels libres.

Les présentations se découpent en cinq parties. Les trois premières sont destinées avant tout aux personnes ne connaissant pas ou peu Ubuntu. Elles permettront d’obtenir une vue d’ensemble et vous guideront dans vos premiers pas avec notre système d’exploitation préféré qui, nous l’espérons, deviendra également le vôtre !

La quatrième est plutôt destinée à un public averti. Notre sponsor abordera une façon de déployer Ubuntu sur un réseau d’entreprise; ce sujet intéressera principalement les professionnels de l’informatique.

Enfin la cinquième et dernière partie est dédiée à toute personne qui aime s’amuser et en prendre plein les yeux. C’est à dire plus au moins tout le monde!

Nous nous réjouissons de fêter avec vous la distribution GNU&Linux réputée la plus simple d’utilisation et la plus stable du marché. Ubuntu 8.04 (Hardy Heron).

Tous les détails sur:
https://wiki.ubuntu.com/SwissTeam/ReleasePartyHardy/Lausanne

J’ajoute aussi ce petit podcast de la Radio Suisse Romande (RSR) ou certains devraient reconnaitre l’interlocuteur, directeur de camptocamp.

  • mar 11 / 2008
  • 0
Technologie

Installation de backuppc sur Ubuntu

Backuppc est un logiciel de sauvegarde à distance qui permet à un serveur de récupérer les données de pc distants, qu’ils soient sous Linux, Mac ou Windows.

backuppc

Le tutoriel publié sur le site de Ubuntu francophone explique très bien comment installer et configurer le logiciel. Toutefois, il manque à mon avis un certain nombre d’explications. En plus, la documentation se réfère à la configuration de l’ancienne version du logiciel. En effet, en tout cas à partir de Ubuntu 8.04 Hardy Heron, toute la configuration peut se faire par l’interface web, sans passer par les fichiers de configuration mentionnés dans le tuto.

Dans cet article je vais ajouter quelques astuces, qui permettront de faciliter la mise en oeuvre su système de backups. En particuliers, j’expliquerai:

  1. Comment entreposer les fichiers de backup dans un autre dossier que celui par défaut (/var/lib/backuppc), comme par exemple un disque externe.
  2. Comment configurer les accès aux ordinateurs distants (et au localhost) par ssh et l’utilisateur root.

Sauvegarde du backup sur un disque externe

J’ai acheté un ordinateur équipé d’un contrôleur raid logiciel et j’en profite pour le gain en vitesse de mes disques. Par contre, si par malchance un de mes deux disques casse, je vais perdre toutes mes données. J’ai donc décidé d’acheter un disque dur externe afin d’effectuer des sauvegardes.

Or, backuppc sauvegarde les backups dans /var/lib/backuppc. Au niveau de la configuration, il est possible de changer la variable TopDir pour y mettre autre chose. Toutefois, seul le sous-dossier pc du backup y sera déplacé. Les autres dossiers propres à backuppc (pool, cpool, …) vont rester dans /var/lib/backuppc.

Dans mon cas, le backup de l’ordinateur fonctionnait, mais dans le fichier log, il y avait une infinité de erreurs liées à MakeFileLink et la procédure de backup prenait toujours environ une heure, même dans le cas de backups incrémentaux. Le problème n’est pas mentionné dans la documentation de backuppc et j’ai eu pas mal de peine à comprendre ce qui se passait. Finalement, backuppc n’aime pas créer le pool sur une partition différente de l’endroit de stockage des fichiers.

La solution au problème est simple: créer un lien symbolique entre /var/lib/backuppc et le dossier dédié au backup sur le disque externe. La suite des opérations est la suivante:

  1. On renomme le dossier /var/lib/backuppc pour le récupérer dans la suite, si nécessaire
  2. On crée le dossier sur le disque externe (chez moi monté dans /media/edisk)
  3. On attribue les droits d’accès à l’utilisateur backuppc
  4. On crée un lien symbolique entre /var/lib/backuppc et le nouveau dossier

Dans un terminal:

sudo mv /var/lib/backuppc /var/lib/backuppc_ori

sudo mkdir /media/edisk/backup

sudo chown backuppc:backuppc /media/edisk/backup

sudo ln -s /media/edisk/backup /var/lib/backuppc

Backuppc va à ce point sauvegarder l’entièreté du backup sur le disque externe. La variable TopDir doit être fixée à /var/lib/backuppc pour éviter toute confusion.

Configuration de l’utilisateur root

Backuppc doit pouvoir accéder à tous les fichiers à sauvegarder, sans restrictions. Si on veut par exemple sauvegarder le dossier /etc contenant les paramètres de la machine, un utilisateur ayant des droits limités (comme l’utilisateur par défaut) ne suffit pas. En effet, pour pouvoir effectuer des opérations sur ces fichiers, il est nécessaire d’utiliser la commande sudo et le système demande un mot de passe. La seule solution pour contourner le problème des droits d’accès  est celle de se connecter avec l’utilisateur root (qui est caché dans les distributions Ubuntu et debian en général).

Toutefois, pour des raisons de sécurité, l’utilisateur root est protégé par un mot de passe inconnu à l’utilisateur normal. A moins de vouloir forcer et changer le mot de passe de root, ce qui est vivement déconseillé, la seule solution pour accéder à une machine avec l’utilisateur root est celle de se connecter à travers un tunnel ssh et de s’arranger pour que l’accès s’effectue sans mot de passe. Ceci est possible en échangeant des clés d’accès. Ces concepts sont très bien expliqués sur le site de Ubuntu francophone, dans l’article dedié à ssh. Ici, je vais expliquer comment permettre à l’utilisateur backuppc, qui est l’utilisateur qui effectue les backups et gère le serveur, d’accéder aux autres machines. Le mode d’emploi est générique et peut même être appliqué au backup du serveur. Dans ce cas, il faut bien sûr éviter de sauvegarder le dossier contenant du backup, au risque de voir un cercle sans fin de sauvegardes!

Pour commencer, on va modifier le home de l’utilisateur backuppc. Dans un terminal: 

sudo pico /etc/passwd

Il faur changer /var/lib/backuppc en /media/edisk/backup.

Ensuite, on crée dans un terminal une clé ssh pour l’utilisateur backuppc et on en fait une copie par exemple sur une clé usb (/media/usb chez moi). Laissez les paramètres par défaut et assurez-vous que la clé soit enregistrée dans /media/edisk/backup/.ssh.

sudo su -s /bin/bash backuppc ssh-keygen -t rsa cp ~/.ssh/id_rsa.pub /media/usb/backuppc_id_rsa.pub exit

Maintenant, sur la machine à sauvegarder, il faut s’authentifier en tant que root afin de copier la clé publique de l’utilisateur backuppc dans la liste des accès autorisés:

sudo su -s /bin/bash root cat /media/usb/backuppc_id_rsa.pub >> ~/.ssh/authorized_keys2 exit 

De retour sur le serveur, on essaye de connecter backuppc en root sur la machine à sauvegarder:

sudo su -s /bin/bash backuppc ssh -l root mamachine whoami

A la première connexion il faudra répondre « oui » pour enregistrer la clé de la machine. Pour la suite, tout s’effectuera en automatique. La commande whoami devrait répondre root. Si c’est le cas, tout a bien marché, sinon il faudra chercher le problème. Un guide alternatif (en anglais) est disponible dans la documentation de backuppc, ici.

La procédure décrite dans ce chapitre est également valable si on veut sauvegarder le serveur. Le tunnel ssh permet d’éviter la saisie du mot de passe root. Seul inconvénient, la surcharge due à l’encryption des données à travers le tunnel ssh. Une alternative est celle de ajouter l’utilisateur backuppc à la liste des sudoers et de l’autoriser à exécuter le protocole de backup (rsync, par exemple), sans utiliser un mot de passe. La procédure est décrite ici, en anglais.

  • oct 26 / 2007
  • Commentaires fermés sur Raid sur Ubuntu Gusty Gibbon
Technologie

Raid sur Ubuntu Gusty Gibbon

Le temps passe, Ubuntu évolue, les choses s’améliorent….enfin, la plupart du temps du moins!!

raid

Ce n’est malheureusement pas le cas pour ce qui concerne le support du Raid sur puce semi-logicielle dans la nouvelle version de Ubuntu. L’installation du système sur des disques en Raid doit toujours se faire au prix d’un peu de bricolage maison…. rien de bien compliqué, mais on n’est pas encore au niveau de simplicité auquel l’installeur de Ubuntu nous a habitués lorsque on s’ataque à des machines conventionnelles.

La bonne nouvelle est que au moins les choses ne se sont pas compliquées depuis Feisty….pour tout dire, la procédure reste strictement identique, au détail près: il faut changer feisty en gusty dans le nom des depôts des paquets d’installation.

Voilà pourquoi je peux finir ce post en vous indiquant simplement notre ancien article dédié à l’installation de Ubuntu Feisty sur des disques en Raid. L’article est disponible ici.

Bonne installation!!

  • oct 21 / 2007
  • 2
Technologie

Premier post depuis Gusty Gibbon

Voila, après avoir peiné a backuper les données sensibles de mon laptop, j’ai enfin pu installer Gusty Gibbon from scratch :-) Même avant de configurer quoique ce soit, je fais ce petit post pour Diego, refractaire à GNU/Linux « ouais mais le wifi ça marche pôoas.. :-(« … Alors voilà, en 2 clics (et un voisin qui ne protège pas son Wifi :-), je prouve par ce post que c’est vraiment simple comme 2 clics :-)

Gusty Gibbon Wifi

Pour vous faire plaisir (et à votre ordi aussi), vous aussi installer Ubuntu:

  • oct 10 / 2007
  • Commentaires fermés sur Vrac attack
Divers, Technologie, Web / Internet

Vrac attack

Oui, ça faisait longtemps :-)

  • oct 07 / 2007
  • Commentaires fermés sur Rotation 3D, bureaux virtuels, sous Win et Linux
Technologie

Rotation 3D, bureaux virtuels, sous Win et Linux

J’ai découvert WinFlip via ghacks.net c’est un petit soft pour Win XP qui permet d’afficher les fenêtres en rotation, comme pour la rotation 3D de Windows Vista. Il devrait être dispo sous peu en français

WinFlip

C’est une alternative a TopDesk (qui est payant) est à ShockAero qui est assez lent. Il n’a pas de fonction Exposé (MacOsX).

Dans la lignée, voilà quelques petits outils pour Windows permettant de se Linuxer la vie, en ajoutant des bureaux virtuels sous Windows: AltDesk, Dexpot, ViDesk, VirtuaWin, et MSVDM (XPpowerToys). Au passage, le site CrystalXP nous gratifie aussi de quelques petits soft sympas (RocketDock) et on parlait aussi de Launchy

STOP!

Assez de perversions, sous Linux y’avait Compiz puis Beryl et ils ont fusionné: http://www.compiz-fusion.org/

C’est clair, Korben a raison « cette vidéo fait fermer la bouche » [youtbe] ha ha ha et le plugin AirPlane :-)

Encore plus d’infos sur http://www.opencompositing.org/ ou comment l’installer sur Ubuntu + news. Enjoy!

  • mai 14 / 2007
  • 8
Technologie

RAID sur Ubuntu Feisty – Nouvelle installation

Introduction

Il y a environ deux mois, nous avons publié un article expliquant comment installer Ubuntu Edgy Eft sur des disques pilotés par un contrôleur Raid semi-logiciel, comme ceux que l’on trouve sur pas mal de cartes mères actuelles. Ceux qui ont bonne mémoire se souviendront qu’il était nécessaire effectuer l’installation à partir de l’alternate cd de Ubuntu, car il s’agissait du seul support d’installation qui permettait de charger tous les modules du noyau nécessaires.

Les temps ont bien changé depuis, car les développeurs ont bien travaillé. Il est maintenant possible d’installer Ubuntu Feisty sur du RAID semi-logiciel directement à partir du support d’installation conventionnel, le live-cd. Malheureusement tout n’est pas encore au point et l’installation demande encore quelques manipulations, mais rien à voir avec les miracles d’antan.

Nous avons décidé de présenter ici l’installation fraîche de Feisty au lieu de la mise à jour de Edgy vers Feisty. Nous savons que cela est possible, mais un certain nombre de problèmes (nous en parlons ici) nous incite franchement à repartir de zéro. Alors, voilà comment…

Continue Reading

  • mai 14 / 2007
  • 0
Technologie

RAID sur Ubuntu Feisty – mise à jour à partir de Edgy

Depuis un certain temps nous recevons pas mal de demandes pour savoir si l’upgrade de Edgy vers Feisty est possible en ayant installé le système sur des disques en RAID.

Et bien, nous avons essayé, mais sans un véritable succès. Ou bien, on pourrait dire que la mise à jour fonctionne du point de vue du RAID, mais nous avons eu un certain nombre de problèmes au redémarrage. Les problèmes sont surtout liés au fait que la nouvelle version de Ubuntu traite un peu différemment les paquets propriétaires, comme les pilotes Nvidia ou Ati et les codecs multimédia.

Continue Reading

Pages :1234