:::: MENU ::::

Posts Tagged / Logiciels-Libres

  • jan 31 / 2013
  • 0
Blog, Web / Internet

Markdown

A propos

Ceci est un article que j’ai écrit pour le Flash Informatique de l’EPFL dans le cadre de la rubrique Logiciels Libres. Il est sous licence Creative Commons BY-SA 3.0 / N. Borboën.
CC by-sa

L’article est paru dans l’édition du FI 1 du 2 février 2013 et est disponible en ligne et en pdf.

Markdown

Accroche Markdown Français

Markdown est un langage de balisage léger qui permet d’écrire simplement du texte et de le convertir en code HTML pour sa publication sur un site web. Facile à lire, facile à écrire.

Markdown Catcher English

Markdown is a small markup language that allows you to write text (without tags) and convert it into HTML for publication on a website. Easy to read, easy to write.

Continue Reading

  • mar 11 / 2008
  • 0
Technologie

Installation de backuppc sur Ubuntu

Backuppc est un logiciel de sauvegarde à distance qui permet à un serveur de récupérer les données de pc distants, qu’ils soient sous Linux, Mac ou Windows.

backuppc

Le tutoriel publié sur le site de Ubuntu francophone explique très bien comment installer et configurer le logiciel. Toutefois, il manque à mon avis un certain nombre d’explications. En plus, la documentation se réfère à la configuration de l’ancienne version du logiciel. En effet, en tout cas à partir de Ubuntu 8.04 Hardy Heron, toute la configuration peut se faire par l’interface web, sans passer par les fichiers de configuration mentionnés dans le tuto.

Dans cet article je vais ajouter quelques astuces, qui permettront de faciliter la mise en oeuvre su système de backups. En particuliers, j’expliquerai:

  1. Comment entreposer les fichiers de backup dans un autre dossier que celui par défaut (/var/lib/backuppc), comme par exemple un disque externe.
  2. Comment configurer les accès aux ordinateurs distants (et au localhost) par ssh et l’utilisateur root.

Sauvegarde du backup sur un disque externe

J’ai acheté un ordinateur équipé d’un contrôleur raid logiciel et j’en profite pour le gain en vitesse de mes disques. Par contre, si par malchance un de mes deux disques casse, je vais perdre toutes mes données. J’ai donc décidé d’acheter un disque dur externe afin d’effectuer des sauvegardes.

Or, backuppc sauvegarde les backups dans /var/lib/backuppc. Au niveau de la configuration, il est possible de changer la variable TopDir pour y mettre autre chose. Toutefois, seul le sous-dossier pc du backup y sera déplacé. Les autres dossiers propres à backuppc (pool, cpool, …) vont rester dans /var/lib/backuppc.

Dans mon cas, le backup de l’ordinateur fonctionnait, mais dans le fichier log, il y avait une infinité de erreurs liées à MakeFileLink et la procédure de backup prenait toujours environ une heure, même dans le cas de backups incrémentaux. Le problème n’est pas mentionné dans la documentation de backuppc et j’ai eu pas mal de peine à comprendre ce qui se passait. Finalement, backuppc n’aime pas créer le pool sur une partition différente de l’endroit de stockage des fichiers.

La solution au problème est simple: créer un lien symbolique entre /var/lib/backuppc et le dossier dédié au backup sur le disque externe. La suite des opérations est la suivante:

  1. On renomme le dossier /var/lib/backuppc pour le récupérer dans la suite, si nécessaire
  2. On crée le dossier sur le disque externe (chez moi monté dans /media/edisk)
  3. On attribue les droits d’accès à l’utilisateur backuppc
  4. On crée un lien symbolique entre /var/lib/backuppc et le nouveau dossier

Dans un terminal:

sudo mv /var/lib/backuppc /var/lib/backuppc_ori

sudo mkdir /media/edisk/backup

sudo chown backuppc:backuppc /media/edisk/backup

sudo ln -s /media/edisk/backup /var/lib/backuppc

Backuppc va à ce point sauvegarder l’entièreté du backup sur le disque externe. La variable TopDir doit être fixée à /var/lib/backuppc pour éviter toute confusion.

Configuration de l’utilisateur root

Backuppc doit pouvoir accéder à tous les fichiers à sauvegarder, sans restrictions. Si on veut par exemple sauvegarder le dossier /etc contenant les paramètres de la machine, un utilisateur ayant des droits limités (comme l’utilisateur par défaut) ne suffit pas. En effet, pour pouvoir effectuer des opérations sur ces fichiers, il est nécessaire d’utiliser la commande sudo et le système demande un mot de passe. La seule solution pour contourner le problème des droits d’accès  est celle de se connecter avec l’utilisateur root (qui est caché dans les distributions Ubuntu et debian en général).

Toutefois, pour des raisons de sécurité, l’utilisateur root est protégé par un mot de passe inconnu à l’utilisateur normal. A moins de vouloir forcer et changer le mot de passe de root, ce qui est vivement déconseillé, la seule solution pour accéder à une machine avec l’utilisateur root est celle de se connecter à travers un tunnel ssh et de s’arranger pour que l’accès s’effectue sans mot de passe. Ceci est possible en échangeant des clés d’accès. Ces concepts sont très bien expliqués sur le site de Ubuntu francophone, dans l’article dedié à ssh. Ici, je vais expliquer comment permettre à l’utilisateur backuppc, qui est l’utilisateur qui effectue les backups et gère le serveur, d’accéder aux autres machines. Le mode d’emploi est générique et peut même être appliqué au backup du serveur. Dans ce cas, il faut bien sûr éviter de sauvegarder le dossier contenant du backup, au risque de voir un cercle sans fin de sauvegardes!

Pour commencer, on va modifier le home de l’utilisateur backuppc. Dans un terminal: 

sudo pico /etc/passwd

Il faur changer /var/lib/backuppc en /media/edisk/backup.

Ensuite, on crée dans un terminal une clé ssh pour l’utilisateur backuppc et on en fait une copie par exemple sur une clé usb (/media/usb chez moi). Laissez les paramètres par défaut et assurez-vous que la clé soit enregistrée dans /media/edisk/backup/.ssh.

sudo su -s /bin/bash backuppc ssh-keygen -t rsa cp ~/.ssh/id_rsa.pub /media/usb/backuppc_id_rsa.pub exit

Maintenant, sur la machine à sauvegarder, il faut s’authentifier en tant que root afin de copier la clé publique de l’utilisateur backuppc dans la liste des accès autorisés:

sudo su -s /bin/bash root cat /media/usb/backuppc_id_rsa.pub >> ~/.ssh/authorized_keys2 exit 

De retour sur le serveur, on essaye de connecter backuppc en root sur la machine à sauvegarder:

sudo su -s /bin/bash backuppc ssh -l root mamachine whoami

A la première connexion il faudra répondre « oui » pour enregistrer la clé de la machine. Pour la suite, tout s’effectuera en automatique. La commande whoami devrait répondre root. Si c’est le cas, tout a bien marché, sinon il faudra chercher le problème. Un guide alternatif (en anglais) est disponible dans la documentation de backuppc, ici.

La procédure décrite dans ce chapitre est également valable si on veut sauvegarder le serveur. Le tunnel ssh permet d’éviter la saisie du mot de passe root. Seul inconvénient, la surcharge due à l’encryption des données à travers le tunnel ssh. Une alternative est celle de ajouter l’utilisateur backuppc à la liste des sudoers et de l’autoriser à exécuter le protocole de backup (rsync, par exemple), sans utiliser un mot de passe. La procédure est décrite ici, en anglais.

  • déc 20 / 2007
  • 0
Divers, Programmation, Technologie

Nous cherchons un web designer!!

Nous sommes une petite équipe de passionnés de technologies web et nous travaillons à plusieurs projets:

symfony
ubuntu

Pour pouvoir agrandir notre domaine de compétences dans le domaine de la création de sites web, nous sommes à la recherche d’un(e) web designer.

Nous travaillons pour le moment seulement pour le plaisir, pendant notre temps libre. Nous ne gagnons pas d’argent pour nos projets et ceci nous laisse la liberté de créer ce qu’on veut, sans contraintes. Notre but est d’innover et d’apporter quelque chose de nouveau à l’univers du web.

gimp edit

Si l’idée te plaît et que tu as des connaissances en web design, rejoins-nous!! Nous t’offrons la possibilité de travailler à des projets intéressants et de partager tes connaissances avec d’autres personnes. Nous pouvons t’aider a réaliser certains de tes projets en échange de travaux de design (maquettes de site, montage, etc.).

Si tu as besoin d’informations supplémentaires, si tu veux nous rencontrer pour en discuter ou que tu es intéressé, écris un petit mail à admin_at_donax_point_ch ou utilise le formulaire de contact du site ici.

  • oct 26 / 2007
  • Commentaires fermés sur Raid sur Ubuntu Gusty Gibbon
Technologie

Raid sur Ubuntu Gusty Gibbon

Le temps passe, Ubuntu évolue, les choses s’améliorent….enfin, la plupart du temps du moins!!

raid

Ce n’est malheureusement pas le cas pour ce qui concerne le support du Raid sur puce semi-logicielle dans la nouvelle version de Ubuntu. L’installation du système sur des disques en Raid doit toujours se faire au prix d’un peu de bricolage maison…. rien de bien compliqué, mais on n’est pas encore au niveau de simplicité auquel l’installeur de Ubuntu nous a habitués lorsque on s’ataque à des machines conventionnelles.

La bonne nouvelle est que au moins les choses ne se sont pas compliquées depuis Feisty….pour tout dire, la procédure reste strictement identique, au détail près: il faut changer feisty en gusty dans le nom des depôts des paquets d’installation.

Voilà pourquoi je peux finir ce post en vous indiquant simplement notre ancien article dédié à l’installation de Ubuntu Feisty sur des disques en Raid. L’article est disponible ici.

Bonne installation!!

  • oct 13 / 2007
  • 0
Divers, Technologie

Première Release Candidate pour Songbird 0.3

songbirds rockssongbird r2d2

Songbird™ c’est un peu iTunes en mieux, version Mozilla. Il est Open Source, lit tous les formats (MP3, AAC, OGG, FLAC, WMA, etc…), multi-plateformes, skinable, Internet compatible (recherche d’infos, web radios, shopping, etc..), playlistes dynamiques, podcast, extensions….

Bref, même si cette version n’est qu’une release candidate, elle est tout comparée à la première version de Songbird en 2005 :-)

Télécharger Songbird 0.3 Release Candidate 1

Get Songbird

  • oct 06 / 2007
  • Commentaires fermés sur Joomla! 1.5 RC3 — Codename Takriban
Programmation, Technologie, Web / Internet

Joomla! 1.5 RC3 — Codename Takriban

La version finale de Joomla! 1.5 se précise avec cette Release Candidate 3. Pour rappel Joomla! a été créé par la société OpenSourceMatters le 17/08/2005 (rappel des faits 1 2) sur la base de Mambo (4.5.3). Depuis leur petit bébé a fait bien des progrès :-)

Joomla! Because opens source matters

Un concours de template a été organisé, voila de quoi trouver quelques petites perles: http://forum.joomla.org/index.php/board,479.0.html

Les extensions sont aussi de un moyen simples d’ajouter des fonctionalités a ce puissant CMS: http://extensions.joomla.org/

Pour soutenir Joomla! au « Open Source CMS Award 2007 »:
2007 Open Source CMS Award Best PHP CMS Finalists

+ Votez pour Joomla! en tant que vainqueur toutes catégories

+ Votez pour Joomla! dans la catégorie meilleur CMS Open Source PHP

[voir la news officielle…]

  • août 19 / 2007
  • Commentaires fermés sur sfFLVPlayer, un plugin pour Symfony
Programmation, Technologie, Web / Internet

sfFLVPlayer, un plugin pour Symfony

Depuis quelques temps, nous sommes en train de préparer un petit projet (que nous gardons encore jalousement secret…) afin de nous familiariser avec le magnifique framework php Symfony. Nous en parlerons d’ici quelques temps…

flv-player

Pour expliquer le fonctionnement d’une partie du site de notre projet, nous avons préparé un petit film Flash au format flv. Parmi les plugins pour symfony, aucun offrait la possibilité d’intégrer directement un lecteur Flash (sfUFOPlugin permet d’intégrer du Flash, mais n’offre pas de lecteur de films). Du coup en faisant le tour du web, nous avons rencontré Neolao et son lecteur.

Neolao a développé plusieurs versions de son lecteur, afin de minimiser sa taille en kb en fonction des besoins. Nous avons choisi de prendre la version multi, qui offre la possibilité d’avoir des playlists et qui est très complète au niveau des options. Le lecteur de Neolao est extrêmement personnalisable: couleurs, taille des polices de caractères, comportement du lecteur,….

Pour satisfaire nos besoins et pour contribuer au succès de Symfony, nous avons décidé de créer un plugin afin d’intégrer le lecteur de Neolao à la sauce Symfony. Le plugin est disponible sur le site officiel de Symfony, ici. Pour le moment il est publié en version bêta, car il est encore très jeune et nécessite encore de quelques touches avant d’être considéré stable. Nous avons déjà en tête quelques améliorations, mais nous attendons le feedback des utilisateurs pour voir si elles sont vraiment utiles…

  • mai 30 / 2007
  • Commentaires fermés sur RMS à Lausanne
Technologie

RMS à Lausanne

source

Notre gourou a tous sera à Lausanne le 18 Juin pour une conférence en français et gratuite!

http://www.fsf.org/events/lausanne20070618/view
http://www.hec.unil.ch/aim2007/program/KeynoteTalk_rms

Location: University de Lausanne, Anthropole Building – room 1129, Campus de Dirigny, 1015 Lausanne, Suisse. Richard Stallman will speak about the goals and philosophy of the Free Software Movement, and the status and history the GNU operating system, which in combination with the kernel Linux is now used by tens of millions of users world-wide. This speech will be accessible to all audiences and the public is encouraged to attend.

Pages :123